"Les Promoteurs éoliens sont des gens sans foi ni loi"

 


 

LETTRE D'INFORMATION :  14 mars 2019

  http://fed-info.org/index.php?option=com_acymailing&ctrl=archive&task=view&mailid=594&key=qZO5ILcP&subid=122710-9i2BSKfcZ3uc2N&tmpl=component


Eolien. Après Xavier Bertrand  c'est au tour de Dominique Busserau

Information de Michel Broncard qui oeuvre depuis des années pour sauver la Charente maritime

point de vue  de Dominique Bussereau
Raz-le bol, l'éolien"

"Les Promoteurs éoliens sont des gens sans foi ni loi"..



Publié à l'instant par  le journal Sud ouest

https://www.sudouest.fr/2019/03/11/video-eoliennes-en-charente-maritime-dominique-bussereau-en-a-ras-le-bol-5888377-1391.php
  vidéo. Éoliennes en Charente-Maritime : Dominique Bussereau en a "ras-le-bol"
 Dominique Bussereau (président du Conseil départemental de la Charente-Maritime) se montre très sévère avec le "lobby éolien". Jean-Christophe Sounalet
Le président du Département va proposer à l’assemblée départementale de voter un moratoire contre l’implantation d’éoliennes en Charente-Maritime.
En octobre dernier, le Conseil départemental de la Charente-Maritime avait voté la mise en place d’un Observatoire départemental de l’éolien. Voulu par Dominique Bussereau, cet observatoire visait, selon le président du Département, à donner aux élus locaux "un certain nombre d’informations et d’indications car, bien souvent, ils ne se font pas gruger mais on leur raconte des histoires".
La future session de printemps du Conseil départemental (à partir du 18 mars) sera l’occasion pour Bussereau et sa majorité d’enfoncer le clou. En effet, le président divers droite de l’assemblée a annoncé ce lundi matin qu’il allait demander aux conseillers départementaux de "voter un moratoire de deux ans sur l’éolien".
Dominique Bussereau va demander au préfet "de surseoir à toute implantation de nouvelle éolienne dans le département". Il assume ce qu’il qualifie lui-même de "coup de pression politique" qui, effectivement, n’a rien de contraignant pour l’État.
Ce lundi matin, celui qui préside aussi aux destinées de l’Assemblée des départements de France (ADF) a justifié ce moratoire par le "risque sur nos paysages que fait courir la foultitude de projets éoliens". Il évoque un danger pour l’image touristique de la Charente-Maritime, un secteur économique clé pour le territoire.

 

 

 

Cordialement

Jean-Louis Butré
Président

Fédération Environnement Durable

http://environnementdurable.net

contact@environnementdurable.net
tel 06 80 99 38 08

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×