Un OUF de soulagement pour les riverains

Communique de presse du 06 04 2018Communique de presse du 06 04 201

Article du Ouest France:                        https://www.ouest-france.fr/bretagne/moreac-56500/moreac-un-non-definitif-aux-projets-eoliens-5681993

Le 6 avril 2018

Communiqué de Vent de panique 56

Ce vendredi 6 avril 2018, nous, riverains des installations éoliennes construites ou en projet,  attendions  avec impatience la délibération du conseil municipal de Moréac. Une  position de principe sur de nouvelles éoliennes dans la commune devait être prise.

L’association Vent de Panique 56 qui nous représente a demandé au maire et aux élus de refuser définitivement tout nouveau projet sur la commune.

« 8 éoliennes ça suffit » lit-on sur nos tracts.

« Les intérêts financiers d’ENERCON ne sont pas les nôtres » avons-nous écrit aux élus.

Nous voulons préserver notre qualité de vie, notre environnement, notre santé et celle de nos enfants.

Nous ne nous  résignerons pas à voir les rives de l’Evel ni les abords de nos chapelles  défigurés par les machines.

Nous connaissons leur impact nocif  sur les élevages,  la petite faune, les oiseaux et les chauves-souris.

Les dommages à subir par les populations rurales sont trop importants comparés à la production dérisoire de cette énergie si copieusement financée.

On sait que les éoliennes n’ont produit  que 4,5 % de l’électricité consommée en France, en 2017.

Pourquoi faudrait-il que les ruraux acceptent une dévalorisation de leur patrimoine immobilier pour une cause si peu crédible ?

Nous tenons aussi à faire valoir l’intérêt de la commune. Les aérogénérateurs n’attirent pas les visiteurs à la recherche de la quiétude de nos campagnes.

 Le tourisme vert en souffrira.

L’activité des  gîtes, chambres d’hôtes et la restauration du bâti traditionnel des hameaux seront affectés.

Des projets immobiliers seront abandonnés privant les artisans et la commune de recettes financières.

 Enfin la cohésion sociale en pâtira : les rancunes des victimes et de leurs familles ne s’effaceront pas de si tôt.  

Autant de raisons pour dire NON aux éoliennes à Moréac.

Ce qui fut fait par 17 votes contre, 6 pour et un vote blanc.

Avec le soutien de l’association Vent d’Evel  et de la  SPPEF  Société pour la protection des paysages et de l’esthétique de la France.

 

Photo:Une partie des riverains présents au Conseil Municipal lors du vote.

(62.5 Ko)Moreac le 06 04 18

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 2018-04-08

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×