Créer un site internet

ELLES FONT TROP DE BRUIT!!

https://actu.fr/societe/dans-l-orne-les-eoliennes-d-echauffour-reduite-au-silence-entre-19-et-7h-par-decision-de-l-etat_40268643.html

Dans l'Orne, les éoliennes d'Echauffour réduites au silence entre 19 et 7h par décision de l'Etat

Lors d'une réunion publique à Echauffour (Orne), les services de l'Etat avaient annoncé l'arrêt nocturne des éoliennes. La décision vient d'être notifiée à l'exploitant.

Les riverains des éoliennes vont mieux dormir

Les riverains des éoliennes vont mieux dormir (©Le Réveil Normand)

Par Rédaction L'AiglePublié le 16 Mar 21 à 16:30  mis à jour le 16 Mar 21 à 16:47

Le grand défi des riverains du parc éoliens d’Echauffour (Orne) était de faire plus de bruit que les machines implantées sous leur nez. Ils ont finalement obtenu gain de cause.

Le 22 janvier 2021, au vu des constats de non-conformité persistante, l’Etat a annoncé lors de la réunion publique organisée une mesure forte, en l’occurrence une mesure d’arrêt nocturne systématique du parc.

« Il s'agit d'une mesure forte mais néanmoins proportionnée à l'enjeu, et qui permettra une amélioration immédiate de la situation. D'un point de vue juridique, ces mesures sont encadrées par deux arrêtés préfectoraux afin d’une part, de mettre en demeure l’exploitant de respecter les niveaux d’émergences sonores réglementairement autorisés, dans un délai de 5 mois ».

Préfecture de l'Orne

Une tierce expertise demandée

D’autre part, pour une durée de 5 mois également, l’Etat impose de mettre à l’arrêt le parc la nuit de 19 à 07h du matin, « considérant que les nuisances sonores sont les plus gênantes la
nuit et, enfin, de réaliser une tierce expertise afin de statuer sur la fiabilité des campagnes
acoustiques déjà réalisées et de demander à l’exploitant de mettre en œuvre un plan
de fonctionnement des éoliennes respectant les émergences sonores applicables ».

A l’issue de cette période de 5 mois, soit l’exploitant pourra justifier d’un mode de fonctionnement dans le respect de la réglementation, soit les sanctions prévues par le code
de l’environnement pourront être prises à son encontre, à savoir arrêté de suspension d’activité, astreinte financière ou amende administrative.

À lire aussi

Echauffour. L’Ehpad Brière-Lampérière obtient la médaille d’argent au concours MDRS pour son rapport qualité/prix

Après échanges contradictoires et analyse des observations de l’exploitant conformément
aux articles L.515-5 et L.171-6 du code de l’environnement, le projet d’arrêté prescrivant l’arrêt temporaire et la tierce expertise, la commission départementale de la nature des paysages et des sites (CDNPS) a émis un avis favorable à l’unanimité le 11 mars 2020. Cet arrêté, ainsi que l’arrêté de mise en demeure précité ont été signés ce mardi 16 mars 2021 et envoyés à l’exploitant. Ils seront applicables 24h après notification à l’exploitant.

Le parc éolien sera donc mis à l’arrêt entre 19 et 07h à compter de cette notification.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 2021-03-22

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site