Créer un site internet

"De telles constructions portent atteintes à l’environnement essentiellement rural et préservé"  dit le CA de Lyon 

Environnement

https://www.lamontagne.fr/aurillac-15000/actualites/il-n-y-aura-pas-de-parc-eolien-sur-le-plateau-du-coyan-cantal_13813324/

Il n'y aura pas de parc éolien sur le plateau du Coyan (Cantal)

  

Publié le 19/07/2020 à 19h04

Il n'y aura pas de parc éolien sur le plateau du Coyan (Cantal)

Il n’y aura donc pas de parc éolien sur le plateau du Coyan, entre Velzic et Polminhac. © Agence AURILLAC     

Depuis sa création en 2012, l’association Vent des crêtes se bat contre l’installation d’un parc éolien sur le plateau du Coyan, entre Velzic et Polminhac. La cour administrative d’appel de Lyon vient de mettre un coup d’arrêt définitif au projet.

« C’est un grand "Ouf" de soulagement ! » Claude Anseaume, coprésidente de l’association Vent des crêtes est heureuse. La cour administrative d’appel de Lyon vient de définitivement mettre un terme aux ambitions du promoteur EDF EN (EDF Énergies nouvelles, devenue entre temps EDF Renouvelables), via la société Parc éolien de Salvaque.

« De telles constructions portent atteintes à l’environnement essentiellement rural
et préservé » 

LA COUR ADMINISTRATIVE D'APPEL DE LYON

L’audience a eu lieu le 2 juin, mais la cour d’appel a rendu sa décision le 30 juin. Elle devait étudier la requête de la société Parc éolien de Salvaque qui contestait la décision du préfet du Cantal de refuser les permis de construire. La cour confirme que la décision du préfet était la bonne, et qu’elle n’avait pas lieu d’être contestée.

La cour met en avant, notamment que « les constructions projetées portent atteinte aux lieux, sites ou paysages naturels avoisinants […]. Les neuf éoliennes d’une hauteur de 148 mètres, à une altitude de 1.000 m […] confèrent une visibilité particulièrement forte et étendue. L’étude d’impact indique que le parc éolien sera visible depuis de nombreuses crêtes et espaces sommitaux du massif cantalien, notamment du puy Mary et du plomb du Cantal […] ». La cour d’appel a donc rejeté la demande de la société Parc éolien de Salvaque.

Le préfet dit non au projet de parc éolien

Un combat entamé en 2012

« Depuis 2012, l’association n’a cessé son combat contre ce projet en plein cœur du Cantal afin de défendre un panorama à 360 degrés sur les montagnes cantaliennes et le plus grand volcan d’Europe. Nous avons, depuis le début de cette affaire, mobilisé la population pour un certain nombre d’actions. Nous avons travaillé sans relâche avec la participation des uns et des autres qui nous a permis d’élaborer des dossiers de défense très bien construits et argumentés », explique Claude Anseaume.

« Espérons que cette victoire fera jurisprudence et servira aux autres projets pour argumenter », précise enfin la coprésidente.

Bruno-Serge Leroy

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site