le crash d'une pale d'éolienne à St-Georges-sur-Arnon

Une éolienne de Priez perd les 3/4 d’une pale

Mis en ligne le 14/02/2021 à 16:53

Une éolienne de Priez perd les 3/4 d’une pale

Une éolienne du parc de l’Osière qui comprend 7 éoliennes sur les communes de Courchamps et Priez, a perdu les deux tiers d’une de ses pales dans la nuit de jeudi à vendredi. Il s’agit du même parc sur lequel s’était produit un incident identique en août 2017 sur la E 5.

La pale est tombé au pied de l’éolienne et n’a pas provoqué de dégât.

===============================================================================================================

INDRE

 Commune

 Saint-Georges-sur-Arnon

?Indre : le crash d'une pale d'éolienne à St-Georges-sur-Arnon livre ses premiers secrets

?Indre : le crash d'une pale d'éolienne à St-Georges-sur-Arnon livre ses premiers secrets

Publié le 31/01/2021 à 06:25 | Mis à jour le 31/01/2021 à 08:52

https://www.lanouvellerepublique.fr/indre/commune/saint-georges-sur-arnon/indre-le-crash-d-une-pale-de-l-eolienne-a-saint-georges-sur-ardon-livre-ses-premiers-secrets

INDRE

Les deux pales restantes qui ont été endommagées vont être démontées la semaine prochaine.

Les deux pales restantes qui ont été endommagées vont être démontées la semaine prochaine.
© Photo NR

Saint-Georges-sur-Arnon. Les explications concernant la pale de onze tonnes qui s’est arrachée du rotor de l’éolienne à la mi-janvier commencent à tomber.

À l’entrée du chemin qui mène au parc éolien des Vignes, à Saint-Georges-sur-Arnon, où se trouve l’éolienne endommagée , deux hommes de la sécurité en interdisent l’accès. « Trop dangereux de s’approcher ! », lâchent-ils.
« Ce ne sont pas encore des résultats définitifs »Le lendemain de l’accident qui s’est produit le 12 janvier au petit matin, bon nombre de badauds étaient au chevet de l’éolienne qui a perdu une de ses trois pales et contemplaient ses 47 mètres de long à terre comme l’on regarde une baleine échouée. Une pale arrachée de son rotor c’est, semble-t-il, du jamais vu en France.

Depuis dix ans que ce parc de cinq éoliennes fonctionne, rien ne laissait présager un tel incident qui n’a pas fait de victimes puisque l’éolienne est installée suffisamment loin des habitations et de la route.

Depuis, les techniciens de chez Aquo et Nordex réalisent leurs investigations. Chez Aquo, le développeur, un premier verdict vient de tomber : « Les premiers résultats d’analyses semblent confirmer que le dommage aurait été causé par un problème isolé du convertisseur du système d’orientation des pâles de l’éolienne Nordex endommagée. » Autrement dit, le convertisseur qui détermine l’orientation des pales et leur vitesse en fonction de la prise au vent n’a pas fonctionné normalement.

Quant aux deux autres pales, elles ont également été abîmées mais reste à savoir si le convertisseur en est la cause.

« C’est peut-être dû au choc de l’arrachage de la pale, explique-t-on chez Aquo. Ce ne sont pas encore des résultats définitifs car des analyses et séries d’expertises plus poussées sont en cours. Il s’avère que cela risque de prendre du temps, du fait notamment du caractère exceptionnel de l’événement. Après vérification, les autres éoliennes ne sont a priori pas touchées, et pourraient être prochainement redémarrées. »

Dans les prochains jours, les deux pales restantes vont être démontées. Une opération qui s’annonce délicate.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 2021-02-15

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site