Créer un site internet

La pale d’une éolienne s’est décrochée sur le parc de La Ferrière, commune déléguée de Plémet (22)

Chute « rarissime » d’une pale d’éolienne, à Plémet [Vidéo]

Une pale severement endommagee au parc eolien a plemet 22Une pale severement endommagee au parc eolien a plemet 22 (52.29 Ko)

 

Plémet (22). Une pale d'éolienne s'écrase au sol

Ces vidéos pourraient vous intéresser

  https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/plemet/chute-rarissime-d-une-pale-d-eolienne-a-plemet-27-06-2020-12573037.php?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1593278658

L’incident est aussi spectaculaire que rare. Ce samedi 27 juin, la pale d’une éolienne s’est décrochée sur le parc de La Ferrière, commune déléguée de Plémet (22). La cause de l’incident est inconnue.

C’est une drôle de découverte qu’a faite un agriculteur, ce samedi 27 juin, en tout début de matinée, à La Ferrière, commune déléguée de Plémet (22). Au pied du mat de l’éolienne, jouxtant un champ de maïs, se trouvait une pale explosée façon crash, comme si elle s’était détachée telle une feuille morte de plusieurs tonnes. Aucun autre dégât n’est à déplorer.

Cette éolienne Nordex fait partie d’un parc de huit, exploité depuis 2015 par P & T Technologie, société qui gère une vingtaine de parcs en France. Une opération de maintenance avait été menée sur les équipements de La Ferrière il y a quelques jours.

« Ce genre de cas est extrêmement rare »

« P & T Technologie a réagi très vite et le parc a été arrêté rapidement par mesure de sécurité. L’entreprise a été très transparente, c’est elle qui a prévenu la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dréal). Avec la gendarmerie, on a barré les routes d’accès pour sécuriser le site », témoigne Romain Boutron, maire de Plémet, qui a été alerté vers 11 h.

La cause de l’incident est, pour le moment, inconnue. « On va entamer des investigations. Il est trop tôt pour communiquer des éléments. Des spécialistes vont se déplacer, ça va prendre un peu de temps », annonce Julien Leon, responsable exploitation de P & T Technologie, qui s’est déplacé sur le site dans l’après-midi avec des techniciens de l’entreprise Nordex. « Ce genre de cas est extrêmement rare. Au sein de P & T Technologie, ça ne nous est jamais arrivé », souligne Julien Leon.

« Il faut une expertise indépendante »

En fin d’après-midi, Marc Le Fur, député de la circonscription, est venu, lui aussi, constater les dégâts, visibles à plusieurs kilomètres à la ronde. Aussi exceptionnels que soient ces événements, ils interpellent l’élu.

« On s’aperçoit que c’est une technologie qui peut être dangereuse. Je demande qu’il n’y ait aucune reprise de l’activité du parc tant qu’on n’aura pas de garanties de sécurité. Il faut une expertise indépendante », réclame Marc Le Fur. Le député de Lamballe-Loudéac annonce son intention d’écrire au préfet « pour qu’on ait une vision claire de la sécurité des parcs éoliens sur le département ».

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 2020-06-28

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site